Que peut-on attendre de Sketch ?


#1

Sketch peut-il aider à tirer parti d’une interface iOS pour la porter sur Android ?
Y a-t-il des outils aussi puissants mais moins coûteux ?


#2

Hello @fjacquemin,

Comme alternative gratuite à Sketch (si je dis pas de bêtise), il y a maintenant Adobe Experience Design (Adobe XD) qui est pas mal (moins complet que Sketch, mais permet de faire pas mal de choses déjà).

Sinon, qu’entends-tu par ça ?

Sketch peut-il aider à tirer parti d’une interface iOS pour la porter sur Android ?

Tu veux dire, partir d’un design iOS et le “convertir” en design Android ?

Si oui, je pense pas que çe soit possible automatiquement. Tu devras dans tous les cas remplacer les éléments par toi même.

Bonne journée,

Alexandre


#3

Hello,

Sketch ne te servira pas à convertir une UI iOS en UI Android et j’espère qu’il n’y a aucun logiciel qui fait ça car il y a vraiment des grandes différences d’utilisation d’une application entre iOS et Android, j’ai pu le constater ces dernières semaines !
Sketch te servira à designer une UI pour chaque OS et tu as des ressources aussi qui peuvent aider à t’inspirer : http://sketchappsources.com

En tout cas, mon conseil est de ne pas tomber dans le piège de “copier/coller” un design d’iOS sur Android. Et aussi, c’est à toi de designer tes layouts sur Android. Un logiciel pourrait faire des suggestions mais j’ai des sérieux doutes sur la qualité du résultat et l’intégration dans une application.


#4

Pour la préparation du débarquement de 1944, sur les plages françaises de Normandie, les américains ont envoyés des centaines de milliers d’hommes en Angleterre. C’est enseigné dans les cours d’histoires. Il y a des films sur le sujet, des séries tv, des jeux vidéo, etc …

Ce que l’on sait moins, c’est que chaque GI avait un petit guide linguistique édité par l’armée dans son sac. Un ouvrage décrivant les différences entre l’américain usuel et l’anglais, tout spécialement les expressions anodines d’un coté de l’atlantique, considérés comme vulgaires, voire insultantes de l’autre coté.

Théoriquement, l’anglais est parlé aux USA et en Angleterre. Dans la pratique il s’agit de dialectes très proches, avec quelques différences pouvant engendrer des situations gênantes. Un exemple de l’ouvrage expliquait qu’un mot courant en américain pour dire “mouche” signifiait “cul” en anglais. Pas terrible à placer dans une conversation avec une jolie londonienne à la terrasse d’un café, sauf peut-être pour se prendre une baffe !

C’est la même chose avec les interfaces graphiques. Elles semblent similaires au premier abord (des boutons, des fenêtres, des spiders, etc…), mais sont pourtant différentes. C’est pourquoi les tentatives de porter mécaniquement une interface iOS vers Android est une erreur. Il faut penser chaque interface en fonction des habitudes et des conventions de la plate-forme cible, pour ne pas perturber l’utilisateur final.